Fidesco

« Nous travaillons de plus en plus avec les professionnels locaux en apprenant à nous connaitre. Nous formons peu à peu une équipe qui échange et qui travaille réellement ensemble vers un objectif commun. » 

Blandine, en mission en Afrique du Sud 

I-Objet général de l’association : Fidesco

Fidesco a été créée en 1980 suite à l’appel des évêques d’Afrique de l’Ouest au cours d’un synode sur la famille à Rome. Agréée par le Ministère des Affaires Etrangères en 2006, elle envoie des Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) qui mettent leurs compétences et engagent leur foi pour un an ou deux au service des plus pauvres. En 2019, jeunes, célibataires, couple, familles et retraités étaient 240 sur le terrain.

Fidesco s’appuie sur 3 piliers :

  • Le développement : Ils œuvrent en soutien de projets portés par des paroisses, évêchés, congrégations et autres acteurs de l’Eglise locale. Ils sont professeurs, agronomes, chargé de projet, gestionnaires, médecins,
  • La Foi : Les volontaires partent dans une démarche de foi, pour se mettre, par leur engagement et leurs compétences, au service d’autres hommes et femmes, sans distinction ethnique, culturelle ou religieuse.
  • Une Ecole de Vie : Le volontaire Fidesco part vivre une expérience de rencontres qui transforment, dans un esprit de don réciproque, de joie et d’espérance.

II-Un exemple de réalisation concrète : le Foyer Tanjomoha

A Vohipeno, petite ville au sud-est de Madagascar, le Foyer Tanjomoha offre un accueil, des soins et une formation aux plus démunis.

Le foyer accueille aujourd’hui sans conditions des personnes handicapées, des jeunes orphelins, des enfants malnutris, des jeunes issus de villages considérés comme des parias, des malades de toutes sortes, en particulier tuberculeux et malades psychiques. Un total de 2000 personnes qui reçoivent une aide ponctuelle ou régulière (soins, aide matérielle)

A l’accueil des plus pauvres s’ajoutent divers projets de développement local : relance agricole, reconstruction post-cyclonique, reforestation…

Depuis plus de 20 ans, des volontaires Fidesco travaillent et vivent avec les résidents. Ils assurent la gestion et le fonctionnement logistique des différents centres de soins et de santé.

III-Quel soutien pour l’Homme ?

Le développement intégral, que l’Église sert de mille manières partout dans le monde, tisse peu à peu une authentique fraternité humaine qui dépasse les frontières, les langues, les cultures, les différences… C’est cette fraternité universelle qui construit la paix entre les personnes et entre les peuples. SERVIR TOUT L’HOMME et TOUT HOMME…

À cette œuvre de paix, les volontaires Fidesco apportent leur humble contribution. En choisissant de tout quitter pour aller à la rencontre d’une autre culture et se faire proche de ceux qui souffrent, ils se découvrent non seulement serviteurs, mais surtout frères de ces hommes et femmes d’une autre culture, si différente de la leur. À l’école des plus pauvres et à la suite du Christ, ils apprennent et construisent cette fraternité dont notre monde a tant besoin.

Plus d’information sur www.fidesco.fr